HISTOIRE ET POSTMÉMOIRE : LE RÉCIT FILIAL D’ANNE SINCLAIR

Главни садржај чланка

Katarina Melić

Сажетак

Il s’agit d’étudier comment Anne Sinclair, en croisant la mémoire familiale et l’enquête historique, éclaire un des aspects méconnus de la persécution sous l’Occupation : la « rafle des notables » et leur confinement dans le camp de Compiègne. Son grand-père paternel, Léonce Schwartz, fait partie des 743 Français juifs arrêtés en décembre 1941. Tous sont enfermés au camp de Compiègne, sous administration allemande : un vrai camp de concentration nazi d’où partira, en mars 1942, le premier convoi de déportés de France vers Auschwitz (bien avant la Rafle du Vélodrome d’Hiver de juillet 1942). Dans ce récit personnel que l’on peut situer dans le champ d’étude de la postmémoire et sur lequel nous nous appuyons dans notre étude, Anne Sinclair, en reconstituant la coexistence dans ce camp de bourgeois assimilés et de Juifs étrangers, redonne voix et présence aux disparus, et son enquête personnelle devient progressivement une œuvre de mémoire collective. Avec ce récit, A. Sinclair poursuit, après 21, rue La Boétie, son dessein de retracer la mémoire familiale qui a pâti des persécutions à l’égard des Juifs pendant l’Occupation en France.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...

Детаљи чланка

Како цитирати
Melić, K. . (2022). HISTOIRE ET POSTMÉMOIRE : LE RÉCIT FILIAL D’ANNE SINCLAIR. Годишњак Филозофског факултета у Новом Саду, 46(3), 261–275. https://doi.org/10.19090/gff.2021.3.261-275
Bрој часописа
Секција
Études littéraires

Референце

Aarons, V.–Berger A. L. (2017). Third-Generation Holocaust Representation. Trauma, History and Memory. Evanston : Northwestern University Press.

Bouju, E. (2006). La Transcription de l’histoire. Essai sur le roman européen de la fin du XXe siècle. Rennes : PUR.

Demanze, L. (2009). Les possédés et les dépossédés. Études françaises, 45, 3, 11-23.

Didi-Huberman, G. (2020). Éparses. Voyage dans les papiers du ghetto de Varsovie. Paris : Minuit.

Hirsch, M. (1997). Family Frames: Photography, Narrative and Postmemory. Cambridge, MA : Harvard University Press.

Hirsch, M. (2008). The Generation of Postmemory. Poetics today, 29:1, 104-123.

Hirsch, M. (2013). Postmémoire. Artabsolument, avril 2013, numéro spécial, 1-6.

Ledoux-Beaugrand, E. (2013). Les restes d’Auschwitz : intertextualité et postmémoire dans Jan Karski de Yannick Haenel et C’est maintenant du passé de Marianne Rubinstein. Études françaises, 49/2, 145-162.

Leichter-Flack, F. (2014). Second Generation, Third Generation and State Political Postmemory: The Holocaust and Its Literary Effects in Contemporary France. Journal of Literature and Trauma, 4 (1), 67-77.

Mendelsohn, D. (2007). Les Disparus. Paris : Flammarion.

Polack, E. (2019). Le marché de l’art sous l’Occupation 1940-1944. Paris : Tallandier.

Rothberg, M. (2009). Multidirectional Memory: Remembering the Holocaust in the Age of Decolonization. Stanford : Stanford University Press.

Sinclair, A. (2012). 21, rue La Boétie. Paris : Grasset.

Sinclair, A. (2020). La rafle des notables. Paris : Grasset.

Viart, D. (1999). Filiations littéraires. In : Baetens, J.–Viart, D. (éds.) (1999). États du roman contemporain. Écritures contemporaines 2. Caen : Minard. 115-139.

Viart, D.–Vercier, B. (2005). La Littérature française au présent. Héritage, modernité, mutations. Paris : Bordas.

Viart, D. (2009). Nouveaux modèles de représentation de l’Histoire en littérature contemporaine, in : Viart, D. (éd.) (2009). Nouvelles écritures littéraires de l’Histoire, tome X, Écritures contemporaines. Caen : Minard. 11-39.

Schulte Nordholt, A. (2008). Perec, Modiano, Raczymow. La Génération d’après et la mémoire de la Shoah. Amsterdam : Rodopi.