ENQUÊTE LITTÉRAIRE, EN QUÊTE DE SOI : LE COMPLEXE DE LA SORCIÈRE D’ISABELLE SORENTE

Главни садржај чланка

Nađa Đurić

Сажетак

Dans Le complexe de la sorcière (2020), Isabelle Sorente raconte comment l’image de la sorcière fait irruption dans sa vie et dans son écriture, et l’amène à interroger l’impact psychique des chasses aux sorcières, ainsi que sa transmission tacite aux générations postérieures. Si la littérature contemporaine « revendique volontiers l’enquête comme démarche d’écriture » (Laurent Demanze, Un nouvel âge de l’enquête, 2019), Le complexe de la sorcière illustre cette tendance en alliant enquête historique, exploration de la mémoire familiale, auto-analyse et introspection. En étudiant le dernier roman d’Isabelle Sorente, nous nous intéresserons à ce mode particulier de représentation littéraire de la vie intérieure, où l’écriture conçue comme enquête devient le véhicule d’une transformation intérieure. En poursuivant une analyse parallèle de la prise de conscience de l’auteure et des transformations génériques que subit le récit, nous verrons que l’enquête transforme d’abord le roman en essai, et le rapproche de la notion de littérature appliquée à la psychanalyse (P. Bayard). Nous verrons ensuite que la remémoration du passé familial et personnel, au lieu d’être l’aboutissement de la narration, ouvre le récit de soi aux récits des autres. Finalement, les réflexions de P. Ricœur nous permettront d’articuler la relation entre littérature documentaire et construction du sujet. 

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...

Детаљи чланка

Како цитирати
Đurić, N. . (2022). ENQUÊTE LITTÉRAIRE, EN QUÊTE DE SOI : LE COMPLEXE DE LA SORCIÈRE D’ISABELLE SORENTE. Годишњак Филозофског факултета у Новом Саду, 46(3), 309–321. https://doi.org/10.19090/gff.2021.3.309-321
Bрој часописа
Секција
Études littéraires

Референце

Bayard, P. (2012). Peut-on appliquer la littérature à la psychanalyse ? Paris : Les Éditions de minuit.

Butler, J. (2007). Le récit de soi. Traduit de l’anglais par Bruno Ambroise et Valérie Aucoutourier. Paris : Presses Universitaires de France.

Cannone, B. (2001). Narrations de la vie intérieure. Paris : Presses Universitaires de France.

Chollet, M. (2018). Sorcières : la puissance invaincue des femmes. Paris : Zones.

Demanze, L. (2019). Un nouvel âge de l’enquête : portraits de l’écrivain contemporain en enquêteur. Paris : Éditions Corti.

Eliade, M. (1978). Quelques observations sur la sorcellerie européenne. In: Occultisme, sorcellerie et modes culturelles. Traduit de l’anglais par Jean Malaquais. Paris : Gallimard. 93–124.

Jung, C. G. (1987). L’homme à la découverte de son âme : structure et fonctionnement de l'inconscient. Préfaces et adaptation par le Dr Roland Cahen. Paris : Albin Michel.

Les Sorcières : Histoire d’une renaissance (no 4, novembre-décembre 2019). Le Point Référénces, Hors série.

Michelet, J. (1878). La sorcière. Paris : Calmann Lévy.

Ricœur, P. (1983). Temps et récit 1 : L’intrigue et le récit historique. Paris : Éditions du Seuil.

Ricœur, P. (1990). Soi-même comme un autre. Paris : Éditions du Seuil.

Sorente, I. (2015). La faille. Paris : JC Lattès.

Sorente, I. (2020). Le complexe de la sorcière. Paris : JC Lattès.