L’AUTO-RETRADUCTION DANS LA BANDE DESSINÉE : L’EXEMPLE DE L’ALBUM LE TOUR DE GAULE D’ASTÉRIX

Главни садржај чланка

Tatjana Đurin
Nataša Popović

Сажетак

Dans le présent travail, nous nous proposons d’examiner deux traductions serbes de l’album Le tour de Gaule d’Astérix (1965). Plus précisément, nous ferons une analyse comparative de la première traduction de cet album, Asteriks: Put oko sveta (1990) et de la version retraduite, Asteriks i put oko Galije (2018), les deux ayant été réalisées par Đorđe Dimitrijević. Nous nous intéressons donc à l’auto-retraduction qui permet au traducteur de réexaminer sa première version d’un point de vue différent. Notre recherche repose notamment sur l’hypothèse de la retraduction dʼAntoine Berman (1990 ; 1999), selon laquelle la caractéristique principale de toute traduction est son inaccomplissement ; ce n’est que la retraduction qui peut atteindre l’accompli, être fidèle à la lettre du texte-source et devenir un vrai chef-dʼœuvre. Visant à rétablir l’altérité, souvent effacée dans la première traduction, la retraduction devrait donner une nouvelle perspective à l’œuvre et témoigner d’un rapport mûri à la langue maternelle et à l’œuvre elle-même.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...

Детаљи чланка

Како цитирати
Đurin, T. ., & Popović, N. . (2022). L’AUTO-RETRADUCTION DANS LA BANDE DESSINÉE : L’EXEMPLE DE L’ALBUM LE TOUR DE GAULE D’ASTÉRIX. Годишњак Филозофског факултета у Новом Саду, 46(3), 119–137. https://doi.org/10.19090/gff.2021.3.119-137
Bрој часописа
Секција
Études linguistiques

Референце

Bensimon, P. (1990). Présentation. Palimpsestes, 4. https://doi.org/10.4000/palimpsestes.598

Berman, A. (1990). La retraduction comme espace de la traduction. Palimpsestes, 4. https://doi.org/10.4000/palimpsestes.596

Berman, A. (1999). La traduction et la lettre ou l’auberge du lointain. Paris : Seuil.

Brisset, A. (2004). Retraduire ou le corps changeant de la connaissance. Sur l’historicité de la traduction. Palimpsestes, 15. https://doi.org/10.4000/palimpsestes.1570

Dussart, A. (2005). Faux sens, contresens, non-sens... un faux débat ? Meta : journal des traducteurs / Meta: Translator’s Journal, 50, 1, 107-119.

Đurin, T.–Popović, N. (2020). Deux auberges du lointain : deux traductions serbes de la bande dessinée Astérix en Corse. Philologia Mediana, 12, 215-234.

Gambier, Y. (1994). La retraduction, retour et détour. Meta : journal des traducteurs / Meta: Translators' Journal, XXXIX, 3, 413-417.

Gambier, Y. (2011). La retraduction : ambiguïtés et défis. In : Monti, E.–Schnyder, P. (éd.) (2011). Autour de la retraduction. Perspectives littéraires européennes. Paris : Éditions Orizons, coll. Universités. 49-66.

Gasquet-Cyrus, M. (2013). Peut-on écrire l’accent marseillais ? TIPA. Travaux interdisciplinaires sur la parole et le langage, 29. https://doi.org/10.4000/tipa.753

Monti, E. (2011). Introduction : La retraduction, un état des lieux. In : Monti, E.–Schnyder, P. (éd.) (2011). Autour de la retraduction. Perspectives littéraires européennes. Paris : Éditions Orizons, coll. Universités. 9-20.

Newmark, P. (1988). Approaches to Translation. New York : Prentice Hall.

Newmark, P. (1995). A Textbook of Translation. Hemel Hempstead Hertfordshire : Pheonix ELT.

Peng, W. (2017). Self-Retranslation as Intralingual Translation: Two Special Cases in the English Translations of San Guo Yan Yi. Language and Semiotic Studies, Vol. 3, No 2, 110-127.

Popović, N.–Nikolić, J. (2017). La traduction des références culturelles dans les bandes dessinées. Godišnjak Filozofskog fakulteta u Novom Sadu, XLI-3, 357-378.

Vinay, J.-P.–Darbelnet, J. (1966). Stylistique comparée de l’anglais et du français. Paris : Didier.

SOURCES

AG : Goscinny, R.–Uderzo, A. (1965). Le tour de Gaule d'Astérix. Paris : Dargaud, collection Pilote.

D1 : Gošini–Uderzo (1990). Asteriks: Put oko sveta. Novi Sad: Forum.

D2 : Gosini, R.–Uderzo, A. (2018). Asteriks i put oko Galije. In: Asteriks, Knjiga 2 (epizode 4-6). Beograd: Čarobna knjiga. 51-96.